Ce qu’il faut savoir en électrolyse

Ce qu’il faut savoir en électrolyse

Épilation définitive à l’électricité : Savoir choisir la bonne méthode

De nos jours, la pilosité, déjà boudée par les femmes, a aussi perdu de sa popularité auprès des hommes.  La beauté passe souvent aujourd’hui par une peau parfaitement lisse tous sexes confondus.

Phénomène tendance, l’épilation connaît un boom historique sous toutes ses formes. Une des techniques préférées reste l’épilation à l’électricité dite définitive. Accessible à tous les budgets, elle est adoptée par grand nombre de mordus de la peau lisse.

L’épilation définitive à l’électricité a pour principe d’action la destruction des poils en phase de croissance quelle que soit leur pigmentation. Elle se base sur l’insertion d’un filament en forme d’aiguille dans le follicule pileux. Le courant qui passera provoquera une coagulation du follicule. Il ne restera plus alors qu’à retirer le poil à l’aide d’une pince.

Plus longue que la méthode au laser ou à la lumière pulsée, l’épilation à l’électricité permet de traiter les poils un par un et d’assurer une finition parfaite.

On peut retrouver dans les appareils disponibles sur le marché quatre techniques dites «définitives» d’épilation à l’électricité :

Électrolyse 

Le passage d’un courant galvanique dans les tissus (à la fois constant et unidirectionnel, d’intensité moyenne (0.7 mA) va provoquer une réaction électrolytique en dissociant les composants de l’électrolyte. Le sel des tissus (NaCl) va être attiré vers la surface de la peau par l’électrode négative. Une réaction chimique se déclenche alors quand il se combine aux acides gras du follicule produisant notamment de la soude caustique (hydroxyde de sodium). La soude caustique qui est formée va détruire les cellules germinatives du poil. L’inconvénient de cette méthode c’est qu’elle est longue. Elle s’attaque aux poils un par un et le traitement de chaque poil va durer près de 20 secondes. C’est pourquoi elle demeure peu utilisée.  À noter que cette méthode ne produit pas de chaleur.

Thermolyse ou thermo-coagulation

La thermolyse s’effectue par le passage d’un courant à haute fréquence conduit par un filament. Ce courant induit un effet mécanique de friction dû à l’attraction et répulsion constante des électrons formant les molécules d’eau. Le phénomène génère de la chaleur sans affecter toutefois l’électrode. Il y a alors coagulation des albumines du tissu folliculaire qui se dessèchent et sont alors détruites.

Selon la grosseur des poils on va utiliser :

  • L’électrocoagulation :

Destinée aux poils moyens à épais, c’est une technique lente d’intensité faible à moyenne qui va augmenter la température dans les tissus jusqu’à 53°C.

  • L’électro-dessiccation :

Destinée aux poils plus fins, c’est une technique rapide qui augmente la température jusqu’à 100° dans les tissus. L’intensité est élevée. Elle peut être réalisée en mode Flash ou Superflash.

Méthode des courants combinés ou Blend

Cette méthode combine les avantages de  la méthode du courant galvanique et de la thermolyse soit la destruction des poils sans possibilité de repousse (dépendamment de la dextérité de l’opérateur) puisque les cellules germinatives sont anéanties et la rapidité de la méthode de thermolyse. Le courant de haute fréquence va augmenter la production et donc l’efficacité de la soude caustique en la réchauffant et en améliorant sa diffusion autour de l’électrode. La méthode du Blend est particulièrement utile pour traiter les gros poils ou les poils décolorés (blancs) et les repousses réfractaires aux traitements IPL et Laser. On retrouve sur le marché le modèle ST 250 de Silhouet-Tone qui offre aussi bien le mode thermolyse que le mode Blend.

L’épilation par méthode vectorielle

Elle représente la dernière génération de modulation de courants en intensité et en temps, qui permet de combiner différentes techniques d’épilation : thermolyse, technique combinée ou « Blend ».

C’est une technique qui permet d’inhiber la perception de la douleur en appliquant des modulations vectorielles de deux millièmes de seconde qui permettent d’optimiser le transfert d’énergie grâce à des ondes plus précises et plus stables. Cette technique permet à l’électrolyste de maximiser l’énergie livrée tout en augmentant le confort du client. En effet, le temps de passage des courants est réduit, diminuant la perception que le client a de la douleur. À titre d’exemple, on retrouve le système Evolution 5HD de Silhouet-Tone qui combine le confort des modulations vectorielles à l’efficacité d’une basse fréquence.

Les repousses

Le taux de repousse va dépendre à la fois de la méthode utilisée (30% pour la thermolyse versus 20% pour le Blend) et sera fonction du patient lui-même (son âge, son type de pilosité, le cycle de vie de ses poils, etc.).

La repousse peut être due à un manque de dextérité de l’opérateur : mauvais positionnement, insertion qui ne suit pas l’angle d’inclinaison du poil, insertion à une mauvaise profondeur.

Elle peut aussi être due à de mauvais réglages de l’appareil : intensité trop faible ou passage trop court du courant.

La repousse peut aussi être due au traitement lui-même s’il n’a pas été effectué à la phase anagène, si les poils sont déformés ou difficiles à enlever à cause des méthodes d’épilation antérieures.

Il importe de préciser que la repousse est plus faible. Le poil est moins vigoureux et dépigmenté généralement.

Une épilation intempestive à la cire, à la pince ou au rasoir entre deux séances altère les résultats du traitement et entraîne une repousse des poils.

Enfin, certains médicaments ou hormones peuvent entraîner une repousse ou transformer ce qui n’était qu’un simple duvet en poil terminal. C’est ainsi que certaines femmes enceintes voient parfois leurs poils repousser.

À noter que :

Le soleil et les cabines de bronzage sont interdits, pendant un minimum 24 heures avant et 48 heures après le traitement, avec la technique thermolyse et l’utilisation d’aiguilles isolées.

Ces durées peuvent être augmentées (jusqu’à 1 semaine) si la peau est plus sensible, plus réactive, plus sujette aux taches pigmentaires, selon les zones traitées, selon la saison (grands froids et grands vents également); il faudra alors attendre quelques jours supplémentaires.

Durant le traitement et d’une manière générale, il est fortement suggéré d’appliquer un écran solaire de protection minimale SPF 30 systématiquement sur les zones exposées.

 

L’épilation est un art et comme tout art, il faut en maîtriser à la fois la technique et les principes. Pour un fini parfait, il est essentiel d’analyser la peau et l’état des poils, de déterminer l’adéquation d’un traitement versus un autre et de déceler certaines contre-indications compte-tenu de l’état de santé du client. Il s’agit aussi d’évaluer la pilosité et son stade pour un traitement bien adapté et enfin, d’expliquer le déroulement du traitement une fois que le client et l’électrolyste auront arrêté la méthode qui convient le mieux à la fois à la sensibilité et à la réactivité de la peau ainsi qu’au style de vie du client.

 

-Julie, électrolyste

Leave a comment